Vente de bateaux en Bretagne, plus de neuf et moins d'occasion

La publication des indicateurs du nautisme en Bretagne 2016 fait le bilan des transactions dans le 2è marché nautique français. Entre hausse du neuf et baisse de l'occasion, profil des acheteurs.

2è région française

Un quart des transactions de bateaux en France a lieu en Bretagne, ce qui en fait la deuxième région après PACA. L'évolution globale est en phase avec la moyenne hexagonale avec une baisse de -1,5% pour 17121 bateaux vendus en 2016, contre 16866 en 2015.

Plus de neuf, moins d'occasion

Le marché du bateau neuf progresse de +3% avec 1952 ventes. Le marché de l’occasion baisse de -2% avec 15169 transactions, mais représente toujours la majorité des opérations avec 89% du total de l'activité. L'avenir dira si cette évolution perdure dans un marché en hausse depuis plusieurs années.

Des bateaux âgés et des clients âgés

Les acteurs de bateaux sont principalement jeunes ou seniors, qu'il s'agisse du neuf ou de l'occasion. Si le vieillissement des acheteurs se consolide, on peut se féliciter d'un léger redémarrage du marché auprès des moins de 40 ans.

Plus de bateaux de plus de 40 ans (2113 unités) se sont vendus en 2016 que de bateaux neufs (1952 unités).

Des bateaux français

La majorité des bateaux vendus est fabriqué en France, représentant 75% des immatriculations de voilier et 47% de celles des bateaux à moteur.

Moins de multicoques

Contrairement à ce que l'on constate sur les salons, où leur place augmente, les ventes de multicoques sont en baisse, qu'il s'agisse de l'occasion ou du neuf, respectivement -17 % et -7%.

Plus d'articles sur les chaînes :

Morbihan
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...