Les entreprises bretonnes du nautisme ont le moral

Port de plaisance de Vannes, Bretagne

Bretagne Info Nautisme publie son baromètre des entreprises régionales de la plaisance. Moral stable et dynamique financière positive sont au rendez-vous.

127 entreprises bretonnes consultées

Pour réaliser son enquête, Bretagne Info Nautisme a interrogé les dirigeants de 127 entreprises du secteur nautique breton. Réparties selon les proportions de la filière régionale, 24 chantiers de construction de bateaux, 47 sociétés de réparation et maintenance, 36 équipementiers et 20 sociétés de services ont répondu au questionnaire.

Moral stable

Par rapport à l'enquête réalisée au printemps 2016, le moral des dirigeants bretons d'entreprise du nautisme est globalement stable. Plus de la moitié d'entre eux se disent assez confiants ou ont le moral au beau fixe. Si la stabilité est de mise chez les constructeurs de bateaux neufs, le moral est en hausse chez les équipementiers et les réparateurs, alors que les sociétés de services se montrent plus préoccupées qu'en 2016.

Chiffres d'affaires en hausse

Alors que les ventes de bateaux reprennent depuis 2 ans, les chiffres d'affaires des entreprises bretonnes de la plaisance sont stables ou en hausse. On note une diminution du nombre d'entreprises constatant une baisse du chiffre d'affaires. Celle-ci est en général passagère ; seule 1 entreprise sur 3 qui constate une baisse le faisait déjà en 2016.

8 entreprises sur 10 tablent sur la stabilité ou l'augmentation de son chiffre d'affaires dans les 6 mois à venir.

On notera une augmentation de la part de l'export chez les constructeurs de bateaux. Il ne s'agit néanmoins pas d'une stratégie, mais le fruit d'une opportunité pour 55% d'entre eux.

Des objectifs financiers atteints

91% des entreprises interrogées disent avoir atteint leurs objectifs financiers, dont 1 sur 4 avec des difficultés. Ces dernières sont principalement la concurrence, mais également le financement de l'activité et sa baisse.

Avec une trésorerie stable ou en hausse pour 80% d'entre elles, 65% des sociétés bretonnes investissent. Il s'agit principalement d'investissements liés à la production et aux besoins commerciaux.

RH, stabilité et recherche de compétences

Les effectifs des entreprises, généralement petites, sont en légère augmentation. 1 entreprise sur 3 a embauché dans les 6 derniers mois, principalement en production. Les perspectives sur 6 mois sont à la stabilité.

Les besoins identifiés de formation pour le personnel concernent principalement les techniques professionnelles. Les entreprises recherchent également de nouvelles compétences pour la production et les spécialités techniques.

Si l'euphorie n'est pas de mise, la consolidation de la reprise du secteur nautique breton semble se confirmer.

Plus d'articles sur les chaînes :

Finistère
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...