Seareka lève des fonds pour sa balise-VHF e-Narwhal

Utilisation de la balise de sécurité e-Narwhal créée par Seareka

Seareka lance une balise VHF étanche destinée à la plongée et aux sports nautiques. Pour financer l'innovation, une levée de fonds est en cours.

Des accidents de plongée en hausse

e-Narwhal, la nouvelle balise VHF de Seareka est née pour répondre à la problématique de la dérive des plongeurs emmenés par le courant, un phénomène croissant comme l'explique Stéphane Léal, fondateur de l'entreprise. " Il n'y a jamais eu autant d'accidents de plongeurs partis à la dérive qu'en 2017 selon le CROSS du Cap Gris-Nez." Face à cela, Seareka a développé e-Narwhal, une solution dérivée des technologies de lutte contre les homme à la mer de l'entreprise créée il y a 10 ans pour le milieu professionnel et de l'expérience de scaphandrier professionnel de Stéphane Léal.

Plongée avec le e-Narwhal

Une balise de sécurité avec des options ludiques

La balise e-Narwhal intègre une VHF portable d'une puissance de 3W, afin d'éviter la nécessité d'un certificat de radiotéléphonie. La communication vocale se déverrouille facilement, même avec des doigts gelés qui ne peuvent serrer. Une balise AIS et une flash light complètent l'aspect sécurité. La possibilité d'intégrer des Waypoints et d'enregistrer le parcours effectué ajoute des fonctionnalités ludiques à la balise e-Narwhal. Toutes les informations de sécurité sont émises sur le réseau VHF de manière automatique, après le paramétrage effectué avant la mise à l'eau du plongeur ou le début de l'activité nautique. " Tout est automatique. On part du principe de base de conception du matériel de sécurité maritime qui dit que ce n'est pas quand on en a besoin qu'il faut réfléchir !" explique Stpéhane Léal.

La fabrication devrait être réalisée en France, dans le Rhône, au sein de la société EFS.

Modèle 3D du e-Narwhal

300 000 € à trouver

Le prototypage de l'e-Narwhal est déjà mené à bien. Seareka lance une levée de fond pour financer l'industrialisation, la certification et le développement commercial du produit. Son objectif est de 300 000 €, déjà partiellement apportés par le fond StarQuest Capital, partenaire historique de l'entreprise.

Le premier marché visé par le e-Narwhal est celui de la plongée, à travers les services publics tels que la police ou les pompiers, mais surtout les clubs de plongée des bassins à fort courant. Dans un deuxième temps, Seareka souhaite s'attaquer au milieu des loisirs nautiques comme le kite-surf, la planche à voile ou le dériveur. Des pratiquants de planche à voile ont déjà contacté l'entreprise, à la recherche d'un matériel plus robuste que les VHF étanches existant dans le domaine de la plaisance.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...