Forespar, un nouveau directeur Europe pour redynamiser les marques

Florian Foglietti, nouveau directeur Europe de Forespar

Florian Foglietti, nouveau directeur de Forespar pour l'Europe, nous explique sa mission auprès du groupe californien d'équipement, qui regroupe plomberie, entretien et pièces d'accastillage. Dynamisation du réseau et développement de la première monte sont au programme.

Elargissement des missions

Florian Foglietti, fondateur de la société Nautex International, basée à La Rochelle, était en charge depuis 2016 de la distribution des bômes à enrouleur Leisure Furl pour la France. Après une première année de collaboration fructueuse, avec plusieurs bômes vendues, le groupe Forespar, propriétaire de Leisure Furl, a décidé d'élargir l'objet de l'accord et de confier à Florian Foglietti la direction Europe du groupe. Il aura en charge l'ensemble des marques du portefeuille Forespar à compter du Nautic 2017.

Bôme Leisure Furl

Un groupe multimarque

Le groupe Forespar dispose de plusieurs marques dans le nautisme regroupées en 4 grandes familles de produits:

  • La plomberie composite, sous la marque Marelon. L'entreprise produit du matériel en composite renforcé (vannes, drains, passe-coques, évents, embouts de tuyaux...)
  • Les produits d'entretien technique, regroupés sous l'intitulé anglais Performance Care. Le groupe fabrique des lubrifiants, comme le Marelub, et des produits de nettoyage technique.
  • L'accastillage. Forespar produit des taquets et de l'équipement de pont. Les embouts de tangon sont parmi les produits les plus connus de la marque et sont très utilisés en course au large.
  • Les bômes à enrouleur. Leisure Furl est l'une des marques pionnières du marché des bômes à enrouleur.
Vanne Flow Tech de Marelon

Développer le marché européen

"Après un an de travail ensemble sur Leisure Furl, nous sommes arrivés à la conclusion avec Forespar que le groupe avait un besoin de réorganisation en Europe. La direction m'a donc proposé de m'en occuper." explique Florian Foglietti. " La réorganisation touche au réseau, que je dois redynamiser et développer en bouchant les trous dans notre implantation. Il faut également développer le business, qui passe aujourd'hui principalement par la distribution et la vente au plaisancier. L'un de mes axes de travail principal va être de pousser la première monte, particulièrement sur la marque Marelon. Si la vanne FlowTech est très connue dans la course au large, il faut faire connaître la marque dans les chantiers navals pour développer l'OEM."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...