CNB : Le succès des catamarans oblige à délocaliser les monocoques

Yann Masselot, directeur de CNB © Nicolas Claris

CNB Yachts réorganise sa production et s'appuie sur le site italien de Monte Carlo Yachts. Yann Masselot, directeur de la filiale bordelaise du groupe Bénéteau, nous explique les enjeux industriels et commerciaux, entre croissance du marché des multicoques et personnalisation des voiliers monocoques.

CNB recentre sa production sur les catamarans

Le chantier naval CNB, filiale bordelaise du groupe Bénéteau, a annoncé sa réorganisation industrielle. Le site girondin se consacrera exclusivement à la production des catamarans de la marque historique Lagoon et de la nouvelle gamme de multicoques Excess. Les voiliers monocoques CNB Yachts verront leur construction déplacée au sein du site Monte Carlo Yachts de Monfalcone en Italie dès le mois de septembre 2019. Cette décision s'inscrit dans l'objectif du groupe Bénéteau de doubler sa capacité de production de multicoques entre 2016 et 2020 pour faire face à l'énorme croissance du marché. L'augmentation de chiffre d'affaires attendu de l'opération est de 10 M€ sur l'exercice 2020-2021. Une dizaine d'emplois devraient être créés à terme à Bordeaux.

CNB 66

Investissement industriel et transfert de compétences

La nouvelle organisation nécessite des investissements dans l'outil industriel de CNB à Bordeaux, à hauteur de 2,75 M€, comme l'explique Yann Masselot, directeur de CNB. "Nous allons réorganiser l'intérieur du bâtiment B5, en terme d'outillage, de mezzanines et de passerelles d'accès pour passer de la production de monocoques jusqu'à 80 pieds à des catamarans autour de 60 pieds. Les autres bâtiments accueillent déjà la fabrication des catamarans autour de 50 pieds d'une part et de plus de 70 pieds de l'autre."

Mise à l'eau à Bordeaux d'un Lagoon Seventy 8

La délocalisation des monocoques en Italie implique des transferts de savoir-faire indique Yann Masselot. "Il y aura des mobilités provisoires le temps de transmettre les connaissances, dans un premier temps d'italiens venant en France, puis de personnel de CNB à Monfalcone pour le lancement de la production en septembre 2019. Pour autant, les équipes restent en place."

Usine italienne de Monte Carlo Yachts à Monfalcone

Opportunité de développement pour CNB yachts

Le choix de transfert de la production de la gamme Bordeaux de CNB résulte d'une volonté d'optimisation des moyens industriels au niveau du groupe Bénéteau. Il permet de libérer des capacités à Bordeaux, où le site est saturé par la croissance des multicoques, tout en remplissant celui de Monfalcone plus soumis à la variation du marché des motoryachts et qui a connu des turbulences en 2018. Pour autant, Yann Masselot y voit aussi des opportunités pour CNB Yachts. "La marque CNB Yachts et son chiffre d'affaires restent au sein de CNB. Les équipes marketing et le bureau d'études restent à Bordeaux. La production à Monfalcone ouvre des perspectives dans l'évolution de la gamme de monocoques et apporte une souplesse dans la personnalisation, comme Monte Carlo Yachts le fait dans le motoryacht. Par exemple, la cabine de peinture permettra une offre plus grande dans les couleurs de coque."

Plus d'articles sur les chaînes :

Gironde
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...