Brèves / Vie du nautisme : Oceanvolt, Befoil, Sealegs, SNA, Formation Professionnelle Nautisme

Propulsion électrique Oceanvolt

Ca bouge dans l'industrie nautique! Retour sur les dernières nouvelles des professionnels de la plaisance.

Oceanvolt lance une levée de fonds

Le motoriste électrique Oceanvolt recherche des investisseurs. Le spécialiste finlandais de la propulsion électrique des bateaux de plaisance, fondé en 2004, lance une levée de fonds sur la plateforme invesdor, dans le but de poursuivre son développement sur de nouveaux marchés. Le ticket d'entrée minimal est de 528,72 €.

Premières livraisons pour les catamarans Befoil

Lancé en 2017, le projet Befoil passe l'étape commerciale. La société lorientaise s'était fixée pour objectif de développer des catamarans volants à foils, accessibles économiquement et techniquement. Elle vient de livrer son premier voilier, un Befoil 16 en polyéthylène rotomoulé, doté de foils en aluminium, au Centre Nautique Fouesnant Cornouaille. Le club sera suivi d'ici quelques jours par 2 autres écoles de voile à Saint-Cyprien et dans les Alpes.

Sealegs remporte son procès

Le constructeur de bateaux amphibies Sealegs International a remporté son procès devant la haute cour néo-zélandaise. Il était opposé à Orion Marine, société fondée par Darren Leybourne ex-employé de Sealegs et Yun Zhang, accusés de plagiat et d'utilisation illégale de brevets.

La sellerie nautique SNA change de nom

L'entreprise morbihannaise SNA, spécialisée dans la sellerie et les tauds de protection pour le nautisme change de nom pour conquérir de nouveaux marchés. Connue pour ses systèmes de relevés numériques et des innovations comme Kanvas Light, des éclairages intégrés aux tauds de bateaux, l'entreprise souhaite sortir des frontières du nautisme et se rebaptise Guardtex.

Agefos PME conserve la formation professionnelle jusqu'en décembre 2019

Dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle en place depuis le 1er avril 2019, la Fédération des Industries Nautiques a fait le choix de se rattacher à l’OPCO 2i (opérateur de compétences inter-industriel). OPCO 2i aura pour mission d’assurer le financement des contrats d’apprentissages et de professionnalisation, d’apporter une aide technique à la branche dans la mise en œuvre des certifications et d’accompagner les PME pour définir leurs besoins en formation. Pour assurer une période de transition, AGEFOS PME qui était en charge de ces compétences jusqu'à présent, les assurera pour le compte d'OPCO 2i jusqu'au 31 décembre 2019.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...