Sharrow : Une étonnante géométrie d'hélice pour optimiser les performances

Une hélice Sharrow sur une embase de moteur hors-bord

La société américaine Sharrow Engineering a développé un design d'hélice hors-norme, dotée de pales à la géométrie complexe. Le constructeur revendique des gains de puissance et de consommation du bateau significatifs, ainsi qu'un confort de navigation amélioré.

Améliorer les performances des hélices

La société américaine Sharrow Engineering est née en 2012. Son fondateur Greg Sharrow travaillait alors dans la production de vidéos. Utilisateur de drones, le bruit des hélices des engins perturbait la qualité de son travail. Il a alors voulu se pencher sur cet élément clef, afin d'en améliorer les performances. Après plus de 7 ans de recherche et de développement, le programme d'étude l'a mené aux hélices de propulsion pour les navires professionnels et les bateaux de plaisance.

Un design d'hélice qui limite les tourbillons de bout de pale

Les concepteurs d'hélice et les hydrodynamiciens connaissent depuis longtemps le principe de mécanique des fluides qui génère des tourbillons à l'extrémité des pales en rotation. Cette instabilité entraîne des vibrations et du bruit, à l'origine de ses soucis de producteur de vidéo. Il nuit également au rendement du propulseur et peut faciliter la cavitation, endommageant l'hélice. Greg Sharrow décide donc de se pencher sur le problème. Son idée est simple. Si les tourbillons se forment à l'extrémité libre de la pale, il suffit de la supprimer. Il imagine donc une pale continue qui revient sur le moyeu, sorte de double pale reliées à leurs extrémités.

Une hélice Sharrow à côté d'un propulseur conventionnel

Rendement d'hélice supérieur et vibration minimale

Après 7 ans de test en bassin de recirculation, de calculs CFD et d'essais sur des bateaux en conditions réelles, Sharrow revendique des performances élevées. Selon le constructeur, les hélices Sharrow ont un rendement supérieur de 9 à 15% à celles de la série B de Wageningen, référence commune des héliciers. La plage de rendement optimal est plus étendue. A une vitesse de rotation donnée, l'hélice génère une poussée supérieure tout en absorbant moins de puissance qu'une hélice conventionnelle, affirme le fabricant. Aux avantages de consommation liés, la diminution des vibration ajoute un meilleur confort de navigation.

Comme c'est l'habitude dans le secteur, les courbes Kt Kq caractéristiques de l'hélice ne sont pas rendues publiques. Les comparaisons disponibles proviennent uniquement du fabricant.

Vers une phase commerciale

Sharrow Engineering a protégé son invention par divers brevets aux Etats-Unis, en Europe et partout dans le monde. Ses hélices sont disponibles pour les navires de commerce. Elles devraient être commercialisées rapidement en pré-commande pour la plaisance.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...