Un tour à bois de 30 mètres pour les gréements de voiliers classiques

Mât dans le nouveau tour à bois de 30 m de Charpentier Marine Morbihan © Charpentier Marine Morbihan

L'entreprise Charpentier Marine Morbihan vient d'investir dans de nouveaux locaux et un outillage sur-mesure pour réaliser des mâts et des espars en bois pour les voiliers classiques. Samuel Zambaldi, son fondateur, nous explique les avantages de ce nouvel outil et les ambitions du spécialiste de la plaisance traditionnelle.

Un outillage hors-norme pour les mâts et les espars en bois

Depuis 2010, Samuel Zambaldi développe son activité de charpentier de marine. En 2017, il choisit d'entamer une démarche forte pour développer la fabrication d'espars et de mâts en bois pour les bateaux traditionnels et de plaisance. Etape majeure de ce processus, il vient d'inaugurer en octobre 2019 un tour à bois de 30 mètres unique en son genre, réalisé sur-mesure par son fabricant pour la construction des gréements. "Il a un fonctionnement entre la fraiseuse et le tour. Un traînard bougeant selon 3 axes permet de faire des formes carrées ou rectangulaires pour les pieds de mâts par exemple. La rotation du tour donne le 4ème axe pour faire des ronds. Avec l'excentrique, on peut également faire des ellipses. Je découvre encore toutes les possibilités de la machine pour faire des pièces complexes" se réjouit Samuel Zambaldi.

Un logiciel de dimensionnement des gréements en bois

L'outil de fabrication s'inscrit dans une réflexion de développement globale. Le projet, soutenu par la Région Bretagne, inclut également une partie de conception. En partenariat avec l'architecte André Herskovits, un logiciel de dimensionnement des gréements, sur la base d'abaques prenant en compte le plan de voilure et les caractéristiques du voilier, est en cours de validation. "C'est un système paramétrique nécessaire car nous travaillons sur des bateaux uniques, le plus souvent sans plans" explique Samuel Zambaldi.

Des bâtiments neufs pour développer Charpentier Marine Morbihan

L'investissement global d'environ 250 000€ doit permettre de développer l'activité de l'entreprise Charpentier Marine Morbihan. L'acquisition du tour s'est accompagnée du déménagement dans des locaux neufs de 2x300 m² couverts, dotés de moyens de manutention adaptés. Un stock de 20 m3 de bois a été acheté pour la fabrication des espars. La société a désormais l'outil adapté pour ses ambitions dans la plaisance, mais aussi dans d'autres secteurs connexes. "L'objectif est de devenir une référence dans la fabrication d'espars. On a multiplié notre vitesse par 4 ou 5 avec le tour. Nous sortons 3 à 4 petites pièces par jour lors qu'avant un charpentier en fabriquait une. Si notre cœur de métier reste la charpente marine, l'objectif à terme est d'être à 50% avec la fabrication d'espars."

Plus d'articles sur les chaînes :

Morbihan
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...