SNIP Yachting rachète un chantier de plaisance en Bretagne

Chantier SNIP Yachting de Ouistreham © SNIP

Le chantier naval de plaisance SNIP Yachting, basé à Ouistreham, a fait l'acquisition d'un chantier en Bretagne Sud. François Blossier, dirigeant de l'entreprise nautique normande, nous explique les raisons de cette nouvelle implantation et les projets d'aménagement et de développement.

SNIP Yachting rachète le Chantier Naval de la Vilaine

Important concessionnaire normand de bateaux de plaisance et distributeur en France des vedettes Targa, SNIP Yachting s'installe sur les côtes bretonnes. L'entreprise a fait l'acquisition du Chantier Naval de la Vilaine, à Arzal, dans le Morbihan. La reprise porte sur le chantier et ses activités d'entretien et d'hivernage, installé au bord du port de plaisance en amont de l'écluse sur la Vilaine. Elle inclut également la voilerie Kersails et son plancher, installée dans les locaux.

Suivre les plaisanciers au plus proche de leur bassin de navigation

SNIP Yachting réfléchissait depuis plusieurs années à une implantation en Bretagne Sud. "Cela permet d'avoir une base plus proche de la clientèle pour le suivi, l'entretien ou le refit des bateaux dont le port d'attache est en Bretagne, en Vendée ou plus au sud dans l'Atlantique" explique François Blossier, directeur de SNIP Yachting. Il y a également des avantages économiques et commerciaux. "Cela facilite les reprises. Il n'y a pas à remonter les bateaux jusqu'à Ouistreham et parfois les redescendre. On économise les frais de transport qui peuvent aller de 3000 à 7000€. Cela peut aussi nous permettre de développer de nouvelles marques."

Travaux et développement des services

Les clients retrouveront les mêmes services qu'à Ouistreham en terme d'entretien ou d'hivernage des bateaux et de ventes pour la marque Targa. "Nous sommes en négociation pour avoir des cartes régionales identiques à celles que nous avons en Normandie pour la vente de bateaux"ajoute François Blossier.

Des travaux sont engagés pour améliorer les infrastructures. Le parc extérieur, précédemment en gravier, sera bituminé. La toiture du bâtiment va être reprise et les murs extérieurs isolés. "On met un gros coup de propre pour correspondre à l'image de SNIP Yachting. L'objectif est d'être à 100% en septembre 2020, mais les 1ers bateaux en hivernage sont déjà là" résume le dirigeant.

Le lancement de l'activité est assuré par du personnel venu de Normandie qui s'installe en Bretagne. "Cela permet aux clients de retrouver les mêmes têtes. L'objectif est d'atteindre une équipe de 5/6 personnes dans les 2 à 3 premières années" fixe François Blossier.

Plus d'articles sur les chaînes :

Morbihan
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...