Kara Technology : "On veut objectiver l'utilisation des bateaux de plaisance"

L'équipe de Kara Technology au METS Trade © Kara

Kara Technology mettait en avant sa solution de bateau connecté EVA lors du METS Trade. Parmi les dispositifs connectés qui fleurissent dans la plaisance, l'équipementier se distingue en pensant sa solution pour le chantier constructeur avant tout, nous explique Benoît Traineau, directeur de l'innovation.

Collecter les données techniques du bateau

Avec sa solution EVA, pour Equipement de Voyages Automatisés, Kara Technology propose aux constructeurs de bateaux de plaisance d'installer à bord de leurs unités un système de collecte des données techniques. Le dispositif récupère l'ensemble des informations des capteurs sur le réseau électrique. Elles sont ensuite stockées à bord pour une durée maximale de 3 mois sur un serveur de la marque française Scheiber, compatible NMEA 2000. La synchronisation avec un serveur à terre a lieu dès que le réseau le permet. L'antenne 4G/Wi-fi d'EVA fonctionne jusqu'à 20 milles des côtes. Un boat data book est ainsi créé, offrant une mine d'information sur la navigation du bateau et son utilisation.

Système de stockage et transfert des données par EVA

Penser une solution connectée pour les chantiers navals

Si le bateau connecté est à la mode, Kara Technology entend se démarquer par l'utilisateur qu'il vise. "Nous avons pensé le bateau connecté pour le chantier naval, avant de le penser pour le plaisancier. Il y a plein d'idées sur la façon de naviguer des gens, mais on a voulu faire un outil qui permette aux professionnels d'objectiver l'utilisation des bateaux de plaisance" résume Benoît Traineau, directeur de l'innovation de Kara Technology.

Visualisation des données d'un capteur sur EVA Measure

Une exploitation des données sur mesure

Collecter les données ne suffit pas, il faut les exploiter. L'interface EVA Measure permet de visualiser les informations de tous les bateaux du chantier équipés du dispositif et de chacun des capteurs. 2 alternatives sont proposées au chantier naval. Il peut extraire les données brutes fournies par EVA pour les exploiter en interne et réaliser ses propres statistiques. Kara Technology peut également lui proposer des éléments logiciels sur mesure, à l'image de solutions de maintenance connectée déjà développées pour des constructeurs français. "Dans l'interface chantier, on peut paramétrer des alertes, planifier des maintenances. Des applications vendues au plaisancier pour leur usage personnel et leur bateau, aux couleurs du chantier, peuvent être développées. Elles bénéficient alors de toutes ces spécificités." précise Benoît Traineau.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...