Implantation à Bizerte : Catana va construire plus de catamarans en Tunisie

Catamarans Bali en production dans la filiale tunisienne Haco du groupe Catana

Après la prise de contrôle de Haco en juillet 2019, le groupe Catana s'offre un 2ème chantier naval en Tunisie. Le constructeur français de catamarans s'assure ainsi les moyens industriels nécessaires à sa très forte croissance, portée par la gamme Bali.

Le groupe Catana va prendre le contrôle de Magic Yachts

Le groupe Catana a annoncé le 11 décembre 2019 avoir signé une promesse d'acquisition pour le chantier naval Magic Yachts. L'entreprise fondée en Tunisie en 1999 pour construire les célèbres bateaux de luxe de la gamme Wally, avait été reprise en 2012. Installé à Bizerte, il s'étend sur un terrain de 30 000 m². Les bâtiments de production offrent une surface de 10 000 m² pour la fabrication des bateaux. L'accord prévoit l'entrée du groupe Catana, à travers sa filiale tunisienne Haco, à hauteur de 75% dans le capital de Magic Yachts. Il sera effectif au plus tard à la fin du mois de mars 2020. Francesco Campana, dirigeant du chantier reste dans l'entreprise.

Catana privilégie la Tunisie à Canet-en-Roussillon pour produire ses catamarans

L'annonce du rachat de Magic Yachts s'inscrit dans le cadre d'une implantation croissante du groupe Catana en Tunisie. Elle avait débuté par l'achat, en août 2017, de 30% du capital du sous-traitant Haco, basé dans le golfe de Tunis. En juillet 2019, le constructeur français de catamarans a pris le contrôle de l'entreprise, portant sa participation à 50%. Un agrandissement de 16 000 m² du site était annoncé à ce moment. Alors que le groupe Catana faisait part au printemps 2019 de sa volonté d'ouvrir une 2ème usine dans son fief de Canet-en-Roussillon, il met aujourd'hui en avant une augmentation de la fiscalité, des délais trop longs et les problématiques locales de recrutement pour justifier l'abandon de ce projet, privilégiant le rachat de Magic Yachts.

Forte croissance de Bali Catamarans

Tandis qu'Haco représente déjà 20% de la production du groupe Catana, le constructeur hexagonal mise sur sa nouvelle implantation tunisienne pour absorber la forte croissance du carnet de commande, portée par la marque Bali. Le chiffre d'affaires global du groupe a augmenté de 42% en 2018/2019, atteignant 74,4 M€. Son résultat opérationnel atteint 10% de son chiffre d'affaires, tandis que le résultat net est de 9 M€. Les perspectives de croissance restent fortes. Le carnet de commandes atteint 125 M€.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...