Interview / Nautitech Catamarans : "La flexibilité plus que l'augmentation de capacité de production"

L'équipe de production de Nautitech Catamarans

Quand tous les constructeurs de multicoques communiquent sur leur croissance, BoatIndustry refait le point avec Gildas Le Masson sur les projets industriels annoncés par Nautitech Catamarans en 2018.

Reconfigurer le site de production de catamarans Nautitech

Créé en 1990, la marque de catamaran Nautitech a connu toute l'évolution du marché du multicoque et sa forte croissance depuis les années 2000. Pour y faire face, le chantier réfléchit depuis plusieurs années à faire évoluer son outil industriel. La communauté d'agglomération de Rochefort en Charente-Maritime, siège du constructeur de bateaux, a proposé à l'entreprise des locaux sur le port de commerce. Alors qu'un déménagement était étudié à l'heure de son rachat par le groupe Bavaria en 2018, les plans de l'entreprise ont évolué indique Gildas Le Masson, directeur de Nautitech Catamarans. "Nous travaillons plutôt sur une reconfiguration du site actuel. C'est plus compliqué mais cela nous paraît au final plus judicieux, avec une possibilité de phasage des travaux. Cela sera plus souple que le nouveau site que l'on nous proposait, dont le terrain plus petit que l'actuel est trop étriqué, moins évolutif."

Gildas Le Masson, directeur de Nautitech Catamarans

S'adapter au marché du multicoque

Si les statistiques de croissance à deux chiffres du marché du catamaran ces dernières années ont créé une certaine euphorie, de nombreux observateurs annoncent et anticipent un possible ralentissement. Un tel rythme ne peut se maintenir éternellement. L'impact d'événements comme l'épidémie de coronavirus sur le secteur du tourisme et de la location de bateaux, avec des annulations et une baisse des réservations, amènent à la prudence. "Nous recherchons la flexibilité plus que l'augmentation de capacité intrinsèque de production de catamarans. Aujourd'hui, la moitié de mon activité se fait avec des particuliers et l'autre avec des professionnels de la location. Je dois pouvoir faire évoluer mon mix produit en cas de besoin. L'objectif reste toujours de garantir la pérennité de l'entreprise" explique Gildas Le Masson.

Un besoin de recrutement toujours important pour Nautitech

Interrogé sur la discrétion de l'entreprise quant à son activité, dans un marché où chacun communique sur ses besoins de recrutements, le dirigeant confirme que Nautitech n'échappe pas à la règle. "Nous sommes toujours en recherche de collaborateurs. Ce n'est pas dans le fonctionnement naturel du groupe Bavaria de communiquer en dehors des produits. Nous sommes très concentrés sur nos projets qui nous prennent du temps."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...