Arzal Nautique : Le spécialiste des voiliers aluminium s'agrandit

Arzal Nautique

Arzal Nautique a pris livraison d'un nouvel atelier pour l'entretien des bateaux de plaisance. Dominique Bleunven, dirigeant du chantier naval, nous explique l'intérêt de cet investissement et les objectifs de diversification du spécialiste des voiliers OVNI.

Un nouvel atelier pour Arzal Nautique

Le chantier Arzal Nautique se dote d'un outil de travail rénové. L'atelier d'entretien et de travaux sur les bateaux de plaisance est agrandit. "Les travaux d'agrandissement viennent de terminer. Nous avons désormais 980 m². Le nouvel atelier pourra accueillir 6 bateaux, jusqu'à une longueur de 55 pieds" explique Dominique Bleunven, arrivé en 2002 à la tête du chantier fondé en 1978. "Avant nous étions à l'étroit l'hiver avec 3 bateaux sans pouvoir tourner autour. On a pu supprimer la toiture amiantée, isoler le bâtiment, créer un local de stockage de la peinture aux normes avec des portes coupe-feu. Les conditions de travail sont réellement améliorées."

Des voiliers en aluminium, au-delà des OVNI

Arzal Nautique a fait sa réputation grâce aux voiliers OVNI du chantier Alubat qu'il commercialise depuis 1985. Avec la marque La Clinique des OVNIS, l'entreprise a mené de nombreux chantiers de refit pour de réparation sur des bateaux du constructeur vendéen. Elle a représenté d'autres marques comme Maxi yachts ou X Yachts par le passé, mais l'aluminium reste son cœur de métier, qu'elle souhaite valoriser. "En pouvant accueillir des bateaux plus grand, on étend notre niche sur tous les bateaux en aluminium de grand voyage des autres marques comme Boréal, Allures ou Garcia" précise Dominique Bleunven. Alors que la vente d'OVNI neuf a fortement baissé après les difficultés d'Alubat, Arzal Nautique développe son activité dans les voiliers d'occasion avec l'apport d'un véritable contrôle technique fait en interne.

Une synergie avec la cabine de sablage du port de plaisance d'Arzal

L'entreprise emploie actuellement 6 salariés et fait appel à des sous-traitants fidèles sur le plateau nautique d'Arzal. La dynamique du port de plaisance est confortée par l'investissement de la Compagnie des Ports du Morbihan dans un local de sablage, complémentaire de l'offre d'Arzal Nautique. "Il va nous permettre de sabler les bateaux dans de bonnes conditions, que ce soit pour les sableurs et pour le bateau, en s'affranchissant du vent, avec une bonne ventilation et une maîtrise de l'hygrométrie. Le transfert vers notre cabine de peinture prend 5/10 minutes pendant lesquels nous pourrons bâcher le bateau si besoin" se félicite Dominique Bleunven.

Cabine de sablage d'Arzal
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...