Bateau électrique : des bornes de recharge mobiles

Station de recharge de bateaux électriques de Skoon Energy

Amsterdam est en pointe dans les bateaux électriques maritimes et fluviaux. Le port néerlandais expérimente un station de recharge mobile pour les embarcations fonctionnant à l'électricité.

Des bornes électriques mobiles pour remplacer les groupes électrogènes

La société néerlandaise Skoon, spécialiste de l'énergie, développe des systèmes mobiles de fourniture d'électricité. Des parcs de batteries, stockées dans des containers spécialement conçus, alimentent des installations temporaires dans l'événementiel ou les chantiers, comme alternative aux groupes électrogènes. Les containers sont remplacés régulièrement pour être rechargés à l'aide d'une électricité en provenance d'énergie renouvelable. L'offre Skoon Cloud permet à des entreprises de se regrouper pour louer en commun le dispositif.

Des stations mobiles pour les bateaux électriques

La société Skoon a décidé d'appliquer son concept au secteur maritime et nautique. Un 1er test a eu lieu en 2018 à bord d'une barge de transport fluvial entre Rotterdam et Hengeldoin. La propulsion électrique était entièrement alimentée à l'aide d'un conteneur Skoonbox de 600kWh, remplacé par un nouveau conteneur rechargé en fin de voyage. Cet essai de maritimisation réussi, Skoon a décidé en partenariat avec le port d'Amsterdam, en pointe dans le développement des mobilités électriques avec un objectif zéro-émissions en 2050, de mettre en place une nouvelle opération. Durant la saison 2020, une barge équipée de Skoonbox sillonera les canaux d'Amsterdam. Elle alimentera notamment les nombreux bateaux de croisière touristique électriques de la ville, accessible également aux plaisanciers.

Une infrastructure allégée pour stimuler le développement du bateau électrique

Créer des bornes de recharge définitives dans les ports de plaisance peut s'avérer coûteux dans un 1er temps. L’initiative développée par Skoon Energy pourrait être une alternative intéressante, réversible, peu impactante et moins onéreuse, permettant de tester et stimuler la demande de bateaux électriques. L'équipement offre aux ports de plaisance une possibilité d'aller dans le sens de la loi de mobilité de l'Assemblée Nationale française imposant un quota de place pour les bateaux électriques.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...