Nodus Factory fait l'acquisition de nouveaux brevets dans l'accastillage

Le NUB rejoint le catalogue Nodus Factory

L'accastilleur textile Nodus Factory va relancer le NUB, la poulie à friction lancée par Michel Sauget et François Angoulvant. Yves Laurant, fondateur de Nodus Factory nous explique les modifications à venir et ses motivations pour intégrer l'innovation à son catalogue d'accastillage textile.

Le NUB intègre le catalogue Nodus Factory

L'accastilleur breton Nodus Factory a annoncé la reprise de la production et de la commercialisation du NUB, une poulie à friction en matière plastique développée en 2014 par Michel Sauget, voilier chez Delta Voiles et François Angoulvant, alors président de la Class40, avec le soutien de Louis Heckly. "J'ai toujours trouvé ce produit très intéressant. Sachant qu'il avait été abandonné et que Sabrosa, la société qui le commercialisait, avait été liquidée, j'ai donc contacté les créateurs. Les discussions ont débuté au début de l'année 2019 et Nodus Factory a finalement racheté les brevets, l'outillage et le nom de marque du NUB" raconte Yves Laurant, fondateur de Nodus Factory.

L'accastilleur assurera également la commercialisation du NUB dans son catalogue.

Améliorations techniques à venir sur le NUB

Nodus Factory compte utiliser son expérience pour améliorer le produit, tant en terme de matériau que de géométrie. "Des modifications techniques sont en cours pour améliorer les zones de contact, limiter le frottement et maintenir au mieux le cordage. On va travailler sur les angles, mais aussi le matériau, grâce notamment à la licence que nous avons avec Nodus Factory sur le plastique auto-lubrifiant que l'on utilise pour le Textile Hook. Ce sera un gain par rapport au PA66 simple utilisé aujourd'hui. On aura un produit encore plus léger et performant" explique Yves Laurant.

Des NUB à forte charge pour les grands voiliers

Nodus Factory compte également élargir la gamme des NUB. Limitée à des cordages de12 mm, 2 nouveaux modèles ouvriront la solution d'accastillage aux voiliers de dimensions plus importantes. "Avec le plus gros modèle, on pourra tenir jusqu'à 40 T. C'est une opportunité pour les grands yachts où l'on observe des demandes dans notre offre textile. Plus généralement, il y a des applications comme en 1ère monte en pied de mât. On apportera des solutions Plug & Sail, avec les textiles développés par Nodus Factory, ce qui permettra d'avoir une offre plus complète que le NUB seul jusqu'à présent" conclut Yves Laurant.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...