Antifouling durable : Des fonds européens pour les nouveaux revêtements de coque

L'antifouling est un défi majeur pour une plaisance durable et écologique

L'Union Européenne débloque des fonds pour améliorer l'impact écologique des peintures et revêtements. Un financement accessible à la recherche sur les peintures antifouling, enjeu majeur pour une plaisance plus écologique.

Des fonds européens pour des peintures plus durables

L'Union Européenne a publié dans le cadre du programme Horizon 2020, l'appel à projet H2020-BBI-JTI-2020 intitulé : Améliorer la durabilité des revêtements de surface. L'institution veut soutenir la recherche dans le domaine des peintures et revêtements de surface pour tous types de matériaux, du métal au béton en passant par le verre ou les composites, avec des propriétés telles que les anti-reflets, l'auto-nettoyage, l'étanchéité, l'antifouling ou la résistance au feu. Le résultat des recherches devra permettre de substituer aux composés à base de produits fossiles, notamment dérivés du pétrole, des alternatives bio-sourcées, tout en conservant des performances au moins équivalentes aux solutions traditionnelles actuellement sur le marché.

Plusieurs millions d'euros sur la table

Les programmes de recherche en chimie peuvent s'avérer très coûteux. L'enveloppe de financement envisagé est compris entre 2 millions d'euros et 5 millions d'euros. Les technologies proposées devront être à un stade de maturité entre 4 et 5, sans dépasser le niveau 5. Les détails du programme sont disponibles sur le site de la Commission Européenne. Les dossiers doivent être déposés avant le 3 septembre 2020.

S'il est ouvert à l'ensemble des domaines d'activité, l'appel à projet cite directement les peintures à propriété antifouling. S'agissant d'un enjeu majeur pour un plaisance durable et un navigation écologique, espérons que le secteur se saisisse de l'opportunité.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...