Goïot Systems, embauche et nouvelles machines pour soutenir la croissance

Centre d'usinage Goiot Systems

Goïot Systems embauche et investit. De bonnes nouvelles pour le spécialiste de l'équipement de pont repris en 2014 par Aluminium Ferri.

Accompagner le développement

Goïot Systems s'équipe d'une nouveau centre d'usinage neuf des profilés aluminium de type Phantomatic. Cette nouvelle machine sera notamment utilisée pour les petites séries de pièces destinées aux nouvelles gammes de baies coulissantes pour les multicoques et aux panneaux de pont flush de type slim.

Baie coulissante Goiot

Retour de l'investissement

Cet achat de l'ordre de 100 k€ reste modeste mais marque le retour de l'investissement chez Goïot Systems. Pour Jacques Leblais, qui a repris la société nantaise en août 2014, " Quand on a repris les cendres fumantes d'une entreprise, retrouver la confiance des organismes de crédit-bail, c'est un stade important."

Une deuxième machine d'usinage de seconde main devrait également intégrer les ateliers de Goïot d'ici la fin de l'année 2016.

Plan de charge en hausse

Ces nouvelles machines sont le reflet de l'activité en augmentation de Goïot Systems. En effet, face à un plan de charge en hausse, l'entreprise à embauché une dizaine d'opérateurs depuis juillet 2016. L'usinage et la ligne d'anodisation emploient deux équipes, avec un rythme de 2x8h.

Autre signe de bonne santé, la part du négoce dans l'activité de Goïot a baissé alors que le chiffre d'affaires augmente, preuve que la production industrielle repart.

Travail sur la productivité à venir

Pour la direction, qui a réussi à garder tous les employés lors de la reprise et vient d'embaucher, il est temps de faire une pause sur le recrutement. Il s'agit désormais d'exploiter le gisement de progrès de productivité en travaillant sur l'organisation et l'automatisation.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...