Recycling Carbon veut trouver une porte de sortie aux déchets carbones

L'étrave arrachée de Gitana 17 retrouvée sur une plage © Katie Walker

L'association Recycling Carbon et la start-up Circular Wastes veulent offrir des solutions aux entreprises pour valoriser les déchets composites en fibres de carbone. Lucas Meslin nous explique la démarche du projet, les services proposés et leurs potentielles applications dans le nautisme.

Que répondre au client qui veut jeter un vélo en carbone ?

L'association Recycling Carbon est née d'une question au détour de l'activité de Vincent Gamboa, réparateur de pièces en fibres de carbone pour des équipementiers. Un client lui demande où il doit jeter son cadre de vélo en carbone, irréparable. Le professionnel n'a pas de réponse. Il en parle avec son ami Lucas Meslin et tous deux y voient une problématique inquiétante. "La production de carbone augmente et il n'y a pas de valorisation. Aujourd'hui la seule réponse est l'enfouissement alors que le carbone et les résines ne sont pas biodégradables. Et le problème va s'amplifier." explique Lucas Meslin.

Création de Recycling Carbon

"On a creusé le sujet et l'on a vu qu'il y avait une demande d'accompagnement des entreprises dans le domaine. On a donc créé l'association Recycling Carbon" poursuit Lucas Meslin. Par la suite, la start-up Circular Wastes a été fondée en parallèle pour répondre aux grosses entreprises réticentes au statut associatif lorsqu'il s'agit de pièces sensibles comme dans l'aéronautique.

Disposant d'un atelier, les équipes peuvent réparer et trouver de nouveaux usages à des pièces en carbone existantes. En plus des actions de sensibilisation sur des salons comme le JEC, les structures proposent des prestations de conseil aux entreprises et promeuvent une forme d'économie circulaire en faisant communiquer toutes les parties prenantes. "Le carbone est une problématique récente à l'échelle de l'industrie. Toutes les connexions entre les différents acteurs ne sont pas faites" explique Lucas Meslin.

Donner une 2ème vie aux planches de surf

Recycling Carbon collabore actuellement avec Decathlon dans le domaine du surf. Elle travaille sur un schéma de coopération entre les magasins de la chaîne et les shapers pour encourager la réparation des planches de surf endommagées. Démarré sur Anglet et Hendaye, le projet pourrait se poursuivre sur d'autres spots du littoral. Au-delà, la problématique du carbone touche de nombreux acteurs du nautisme, du constructeur de bateau à l'équipementier. Si Recycling Carbon ne pourra traiter tous les déchets de la filière, la structure peut aider à trouver des solutions. "On n'est pas un centre de traitement et l'on n'a pas les capacités de collecter de gros volumes. En revanche, on avance en mode projet. Chacun permet d'identifier une voie de sortie et de réemploi pour une typologie de pièce. Cela sert de laboratoire pour pouvoir mettre en place des schémas plus conséquents avec des professionnels" conclut Lucas Meslin.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...