Déménagement du Nautic : L'organisation présente les 1ers éléments du salon 2020

Le Nautic va quitter le Hall 1 de la porte de Versailles

Les organisateurs du Nautic ont présenté aux exposants leur projet pour l'édition 2020, à l'occasion de visites du futur site. Nous avons pu y participer.

Le Nautic contraint de déménager en 2020

Le parc des expositions de la porte de Versailles va engager en 2020 les travaux liés à la construction de la tour triangle, un bâtiment de 180 mètres de haut. A cette occasion, le hall 2, qui accueillait les équipementiers pendant le Nautic, sera détruit. Les organisateurs du salon nautique parisien doivent donc prévoir une nouvelle disposition pour l'édition 2020 et les suivantes. Le Hall 1, qui accueille les voiliers, les loueurs de bateaux et les institutionnels, et le Hall 2 qui regroupe les équipementiers et une partie des constructeurs de bateaux à moteur, seront donc abandonnés au profit de nouveaux espaces. Nous avons pu profiter d'une visite organisée par Nautic Festival, l'organisateur, pour découvrir les nouveaux espaces, des halls 3/4/5/6/7.1 et les projets pour la future édition.

Des répartitions des exposants au conditionnel

Si le déménagement du salon est assuré, Alain Pichavant, directeur général de Nautic Festival, a insisté tout au long de la visite sur la souplesse des scenarii d'organisation présentés. "Il y a des problématiques techniques dans chaque hall. Par exemple, la charge au sol qui est limitée à 800 kg dans la mezzanine du Hall 5.2 ou la hauteur sous plafond pour la manutention, la largeur des portes. Cela contraint certains points, mais rien n'est encore figé."

Le parcours du visiteur débuterait au hall 5, composé de 2 étages, qui accueillerait notamment les services et les événements d'accueil. Le nouveau Hall 6, inauguré en novembre 2019, doté de larges portes, est adapté pour les multicoques et la voile. Les visiteurs rejoindraient ensuite le hall 4, toujours dédié aux bateaux à moteurs, surtout de grande taille. La visite se poursuivrait au hall7.1, regroupant les motoristes et les petites unités à moteur, du fait de ses accès plus modestes. Enfin, le hall 3 réunirait les équipementiers, la galerie marchande et la glisse.

Nouveau Hall 6

Concilier exposants et visiteurs

Les discussions lors de la visite en étaient l'illustration : concilier attente des visiteurs et des exposants est un exercice délicat. "Nous sommes un salon BtoC et notre volonté est d'avoir un parcours lisible pour le visiteur, sectorisé en fonction de ses besoins" a rappelé Alain Pichavant. Pourtant, certains équipementiers présents regrettaient une organisation qui ressemblait fortement à l'actuelle et réclamaient d'être plus proches des bateaux. La multiplicité des halls et des transits extérieurs, inquiétait face au déficit chronique de signalétique. Face à cela, l'organisateur appelle les exposants à faire leurs propositions au plus vite. "Nous prendrons en compte l'intérêt général avant l'intérêt particulier" précise Alain Pichavant.

Les demandes de réservations seront lancées en mars 2020. A ce stade, les grandes répartitions auront été arrêtées. Elles seront suivies des réunions exposants en avril, puis du dessin des premiers plans en juin.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...