Erplast élargit son offre avec une célèbre marque de dériveurs

Régate de laser

Le spécialiste de la voile légère Erplast devient distributeur de la marque Laser Performance. Son dirigeant, Jean-Christian Michel, nous explique ce choix et ses ambitions pour les célèbres dériveurs, secoués par la guerre fratricide entre la classe ILCA et les constructeurs.

Erplast devient distributeur Laser Performance pour le sud de la France

Constructeur français d'Optimist et de catamarans jusqu'à 16 pieds, Erplast a entamé une activité de distribution avec la marque Nacra en 2018. La société poursuit cette diversification en reprenant la carte Laser Performance pour le sud de la France, précédemment détenue par Marçon Yachting. Erplast distribue l'ensemble du catalogue de dériveurs de Laser Performance sur la zone, hormis les départements 33, 40 et 64, où il se limite à l'offre régate.

Un complément pour les clubs de voile

Les dériveurs du constructeur britannique complètent l'offre fabriquée en France par Erplast. "Laser Performance cherchait un distributeur après que son partenaire précédent ait renoncé à sa carte. Ils sont entrés en contact grâce à notre notoriété sur le marché qui les intéressaient et nous avons décidé de leur faire confiance. C'est un complément de gamme intéressant pour Erplast, car nous n'avions pas de dériveurs en polyéthylène, notamment pour les clubs de voile, en complément de nos Optimist" explique Jean-Christian Michel.

Laser Vago
Laser Vago

Concernant l'avenir de Laser Performance en régate face à la nouvelle classe ILCA (NDLR : le différend entre le constructeur des dériveurs olympiques Laser pour l'Europe, Laser Performance, et l'association internationale a a entraîné la création d'une nouvelle série olympique sous le nom ILCA, dont Laser Performance n'a pas la licence), Jean-Christian Michel se montre optimiste. "Nous continuerons à faire la promotion du Laser. Beaucoup de clubs sont équipés et continueront à faire naviguer leurs jeunes en Laser tant qu'il y aura des compétitions sur le support."

Des nouveautés et un lien avec les jeunes marins

Pour l'avenir, Jean-Christian Michel mise sur les nouveaux bateaux et l'ancrage d'Erplast dans la voile légère. "Nous allons continuer à vendre nos bateaux en direct. Nous avons de nombreux contacts à travers l'Optimist et les jeunes qui passent au Laser se souviendront de notre nom. En plus, Laser Performance nous a présenté des nouveautés à venir pour les bateaux en polyéthylène. Cela fait partie de ce qui nous a séduit" conclut le chef d'entreprise.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...