Travelift élargit sa gamme de portiques à bateaux

Travelift 85 BFMII

La marque américaine Marine Travelift lance son nouveau modèle de portique 85 BFMII. Un engin adapté à la mise à l'eau et à la sortie d'eau des nouveaux bateaux.

Un Travelift conçu pour le marché actuel

Travelift affirme avoir pensé son nouveau portique pour suivre l'évolution du marché du nautisme. Les bateaux de plaisance et de pêche augmentent régulièrement en taille et en déplacement, il était donc nécessaire pour Travelift d'étoffer sa gamme avec un produit de grande capacité, adapté aux infrastructures existantes. Le nouveau modèle offre une capacité de 85 tonnes de levage.

Adaptation à partir d'une gamme éprouvée

Le nouveau 85 BFMII bénéficie de la fiabilité et de l'expérience de la gamme BFMII, déjà largement distribuée. Les ingénieurs de Travelift ont travaillé principalement sur l'utilisation de nouveaux pneumatiques industriels et un nouveau châssis pour les roues. Une nouvelle couronne d’entraînement a été développée avec des points de graissage facilement accessibles.

Amélioration de la maintenance

Le système IQAN de Parker a été ajouté, permettant à l'opérateur de bénéficier d'un diagnostique intelligent du fonctionnement de l'engin et du moteur sur des écrans LCD, tant en cabine que sur la commande à distance.

Augmentation de la vitesse de sanglage

Selon Jason Johnson, responsable des ventes de Marine Travelift, "le système hydraulique a été optimisé afin d'obtenir la vitesse d'ajustement des sangles la meilleure de sa catégorie. Cela veut dire que l'opérateur peur mettre les sangles en place plus vite, ce qui autorise des sorties d'eau de bateaux plus efficaces."

Adapté aux chantiers existants

Les concepteurs de Travelift ont pensé aux chantiers navals et aux ports de plaisance lors du développement. Afin qu'ils puissent s'équiper à moindre frais, les dimensions principales ont été conservées pour pouvoir s'adapter aux fosses et aux quais existants, sans nécessiter de travaux d'aménagement.


Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...