Sun Loft 47 : "On est 50% moins cher qu'un catamaran en location à la cabine"

Nouveau Sun Loft 47 de Jeanneau pour la location de bateau à la cabine

Jeanneau lance un monocoque entièrement conçu pour la location de bateaux à la cabine ou à la couchette. Antoine Chancelier, directeur marketing voile du chantier vendéen, nous explique la genèse et le positionnement commercial du nouveau voilier.

Fruit d'un partenariat avec les professionnels

Le Sun Loft 47 tire son existence d'une rencontre et d'un constat partagé entre plusieurs professionnels du nautisme. Lorsque Loïc Bonnet, patron de Dream Yacht Charter, expose les demandes de ses clients tour operators pour des bateaux de location à la cabine et le manque de couchettes pour être rentable sur des monocoques de 40 pieds, l'architecte naval Philippe Briand rebondit. Le voilier Atoll qu'il a développé avec Poncin pourrait être repensé dans ce sens. Jean-Paul Chapeleau, à la tête de Jeanneau et Frédéric Bonin, en charge des grands comptes charter pour le groupe Bénéteau répondent présent. "Cela nous intéresse car c'est un vrai relais de croissance qui n'est pas concurrent de nos monocoques ou des catamarans du groupe, avec une offre qui restera purement BtoB." confirme Antoine Chancelier, directeur marketing voile de Jeanneau.

Ouvrir la croisière à prix réduit aux jeunes plaisanciers

La cible de Jeanneau est clairement low-cost, avec un maximum de cabines dans un minimum d'espace. Le voilier de 47 pieds accueille 6 cabines doubles et 4 salles de bain pour les passagers et une couchette pour le skipper en pointe avant. Le carré et la cuisine sont entièrement extérieurs avec des protections pour protéger du soleil ou de la pluie.

"On vise les générations Y et Z entre 20 et 35 ans sur des destinations comme la Croatie, la Grèce ou les British Virgin Islands. Des lieux à la météo tempérée où l'on vit dehors pour faire la fête, accessible avec des compagnies d'avion low-cost pour limiter le prix. On arrive à être 50% moins cher qu'un catamaran en location à la cabine." explique Antoine Chancelier. "On passe du charter à une offre de vacances globale. Notre concurrent serait presque plus le paquebot de MSC Croisières."

Production lancée du Sun Loft 47

Les premiers voiliers devraient sortir des usines vendéennes de Jeanneau à l'automne 2019. Le Sun Loft 47 devrait ensuite monter en puissance. Le constructeur se montre prudent sur la déclinaison dans d'autres tailles. "Il y a des parentés avec la gamme Sun Odyssey, mais c'est clairement une nouvelle gamme. Pour autant, on va d'abord bien lancer le Sun Loft 47 avant de parler d'autres tailles." modère Antoine Chancelier.

Une place entre le monocoque et le catamaran ?

Jeanneau qualifie son nouveau voilier de monocat. Au-delà du terme marketing pour désigner un monocoque de 47 pieds au formes arrières élargies pour accueillir deux tables de 6 convives dans le cockpit, la question se pose de la réaction des plaisanciers. Les clients déjà convaincus par le catamaran reviendront probablement difficilement au monocoque, même à prix cassé. Le Sun Loft devra donc trouver sa place auprès d'un public jeune, souvent attiré par la représentation plus sportive du multicoque, mais limité par son budget.

Plus d'articles sur les chaînes :

Vendée
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...