Visite de chantier / Nauty'Mor l'artisan de la performance

Depuis plus de 15 ans, Nauty'Mor exerce ses activités d’hivernage et de manutention pour les professionnels et des particuliers dans la région de Lorient. Aujourd'hui, l'entreprise a développé un savoir-faire spécifique reconnu autour de la peinture navale.

Une entreprise familiale

Situé à Hennebont, le chantier Nauty’Mor est installé sur les bords du Blavet à quelques milles en amont de Lorient.

Historiquement, Nauty’Mor est un chantier de stockage et d'hivernage de bateaux de course né au début des années 2000 pour répondre au besoin de stockage des 60 pieds ORMA. Les teams recherchaient des hangars pour l'entretien et les réparations de ces grands trimarans.

Nauty’Mor, ouvre donc ses portes en 2001, sous l'impulsion de Guy Beaudart et son fils Davy, tous deux passionnés de voile et de compétitions. En 2003, grâce à un espace extérieur disponible Davy Beaudart décide d'étendre l'activité d’hivernage auprès des plaisanciers locaux.

Avec un investissent minimum, le père et le fils entreprennent la fabrication d'une remorque de sortie d'eau de type Parklev pour débuter l'activité.

Le virus de la course au large

Davy Beaudart attrape le virus de la course au large et pratique le Mini 6.50 avec assiduité ce qui l'amène à réaliser peintures, réparations et préparations pour ces petits bolides de course.

C'est ainsi qu'un nouveau marché s'ouvre à Nauty’Mor et à Davy qui reprend l'ensemble de l'entreprise familiale. En 2007, le chantier se dote d'un second bâtiment pour accueillir plus de bateaux de course.

À l'écoute de la demande, Davy Beaudart investi en 2013 dans la fabrication d'une cabine de peinture de très grande dimension (15 m de long, 6 m de large et de haut).

Grâce à cet investissement technique, c'est le début d'une grosse activité de peinture de bateaux pour Nauty’Mor. Dans sa cabine, il reçoit des Mini, mais aussi des Figaro et des Class40 nécessitant une préparation minutieuse.

Le chantier Nauty'Mor en chiffres

Il y a trois activités distinctes : le stockage et la manutention, l'entretien et la réparation, et la peinture navale, devenue leur spécialité. Si Davy Beaudart travaille seul toute l'année, il recrute deux à trois indépendants en hiver, saison des peintures.

L'entreprise dispose d’un ber hydraulique récent pour la sortie des voiliers monocoques et multicoques. Une grue est disponible pour les plus grosses unités. Une potence sert aux opérations de matage et démâtage.

Le stockage des bateaux se fait sur un parc extérieur d'une superficie de 8 000 m2 ou dans des bâtiments intérieurs de 1 600 m2.

Aujourd'hui - en 2019 - le chiffre d'affaires de Nauty’Mor se décompose en deux grands postes :

  • 30 % du stockage et de l'entretien,
  • 70 % de la peinture navale.

L'activité est en forte croissance depuis 2011, avec un chiffre d'affaires multiplié par deux.

Quels sont les clients Nauty’Mor ?

Pour la partie stockage:

Son implantation privilégiée sur le Blavet en fait un lieu d'hivernage idéal, pour les plaisanciers locaux, qui souvent réalisent eux-mêmes leurs travaux.

Pour la partie peinture :

Proche de la base d'entrainement de Lorient Course au Large, Davy a ainsi capté les 3/4 de la flotte de Mini, mais aussi d'autres coureurs ou teams : Figaro, Class40 et quelques IMOCA comme Initiative Cœur. Il a récemment travaillé sur la carène du 60' de Stephane Le Diraison.

Et quand les bateaux sont trop grands, Davy se déplace sur les chantiers !

Une spécialité dans la peinture, le vernis de carène

Davy s'est forgé une solide réputation de préparation de coque et a développé un savoir-faire autour de l'application d'un vernis antifouling pour les carènes, le Top clean.

Utilisé initialement en milieu urbain, ce vernis anti-graffiti est très dur et hydrophobe. Des avantages recherchés pour les bateaux de course :

  • Contrairement à un antifouling classique monocouleur, le top clean permet de personnaliser les oeuvres vives (on peut prolonger les couleurs et messages du sponsor jusque sous la flottaison).
  • Ce vernis offre des qualités de glisses exceptionnelles au prix d'un nettoyage à l'éponge régulier (toutes les semaines).

Beaucoup de bateaux de course en sont équipés : Mini, Class40, mais aussi Ultims comme le trimaran Macif.

Plus d'articles sur les chaînes :

Morbihan
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...