Fjord 42 - Pardo 43 : 1ère étape du procès pour plagiat

Fjord 42 (en haut ) et Pardo 43 (en bas)

La similitude entre le Fjord 42 du groupe Hanse Yachts et le Pardo 43 du chantier italien Del Pardo avaient fait parler lors des salons d'automne. Le premier jugement a été rendu en Italie autour d'accusations de plagiat.

1ère victoire pour Hanse Yachts

Sans jamais citer son concurrent, le groupe Hanse Yachts se félicite dans un communiqué de sa victoire au tribunal contre un chantier italien ayant copié le Fjord 42, un modèle haut-de gamme de sa ligne de bateaux à moteur. Le jugement de la cour de justice italienne interdit dorénavant au chantier condamné de construire, vendre ou livrer le modèle incriminé, ainsi que d'en faire la promotion ou de l'exposer, indique Hanse yachts. Contacté par BoatIndustry, le groupe allemand a confirmé que la procédure visait le Pardo 43, premier bateau à moteur du chantier italien réputé pour les voiliers Grand Soleil.

Fjord 42

Copie intégrale selon Hanse Yachts

Interrogé par BoatIndustry, Hanse Yachts n'a pas souhaité détailler les arguments présentés au tribunal. Le PDG du chantier, Jens Gerhardt, insiste néamoins sur l'importance de la copie dans le communiqué de presse. "Jusqu'à maintenant, certains détails avaient été copiés, comme l'Uni Door de Dehler ou la ligne des vitrages, signature des familles Sealine et Hanse. Nous avons pris cela sportivement jusqu'à maintenant, et vu cela comme un compliment d'une certaine façon à notre innovation et la qualité de notre design. Mais la copie d'un bateau entier est quelque chose que nous ne pouvons pas accepter."

Le cousin latin du Fjord 42

Lors de la présentation du Pardo 43 pendant les salons d'automne, les ressemblances entre le nouveau modèle italien et le Fjord 42 avaient été soulignées par de nombreux observateurs et une partie de la presse spécialisée. Les lignes générales des deux coques open, et du T Top qui les recouvrent ont d'évident point commun. Faut-il pour autant parler de copie complète ? L'un arbore une étrave classique et l'autre une étrave inversée. Le tribunal y a vu selon Hanse Yachts une "version latine" du Fjord 42.

Pardo 43

Mauvais timing pour Del Pardo

La décision pourrait être particulièrement négative pour le chantier Del Pardo. En effet, la presse italienne s'est faite l'écho de rumeurs, démenties par la suite par le directeur général Fabio Planamente, selon lesquelles, la famille Trevisani, propriétaire du chantier pourrait envisager de revendre l'entreprise pour consolider le reste de ses activités.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Eric Merveille - 22 Janvier 2018
Quelle mauvaise foi de la part de part de Del Pardo ! inspiration oui plagiat non. C'est de la piraterie économique.
Ajouter un commentaire...
Reportage : Procès Hanse Yachts - Del Pardo

Hanse Group et Pardo Yachts mettent fin à leur procès pour plagiat

Fjord 42 - Pardo 43 : Le chantier italien répond aux accusations