La commission européenne interpellée par l'industrie nautique et les députés

Appels européens pour l'industrie nautique © EU Navfor

L'industrie nautique et les députés européens réclament le soutien de la commission européenne à travers la publication de lettres ouvertes. Mesures d'aide à court terme et réponses à long terme pour l'économie de la plaisance sont soumises aux décideurs.

Des initiatives conjointes pour l'industrie nautique européenne

Si l'heure est aux mesures de déconfinement à l'échelle nationale dans tous les pays du continent, l'Union Européenne a un rôle essentiel à jouer dans les mois et les années à venir. C'est le message qu'ont souhaité faire passer l'association de lobbying des industries nautiques European Boating Industry (EBI) et une série de députés européens. Tandis que les élus du parlement de Strasbourg se penchent sur la logistique de livraison des bateaux, EBI propose une série de mesures de soutien à court et long terme pour la filière plaisance.

Les actions attendues de l'UE par la plaisance européenne

Dans un document publié le 30 avril 2020 et signé par 20 associations nationales des industries nautiques européennes, European Boating Industry a voulu interpellé les institutions européennes sur les besoins de la filière pour faire face à la crise sanitaire liée au coronavirus et à ses conséquences économiques. L'association liste une série de mesures attendues par les professionnels :

  • A court terme :
    • soutiens financiers à travers des délais de paiement de charges et des baisses des tarifs de concession
    • soutien coordonné à l'échelle de l'UE pour les entreprises dont l'activité principale a lieu en dehors de leur pays et de l'UE, à l'image des sociétés de charter en Méditerranée
    • mise en place d'avoirs à la place des remboursements pour les voyages touristiques
    • pression de l'Union Européenne sur ses membres pour maintenir les frontières ouvertes et garantir les chaînes d'approvisionnement et de livraison
    • protocole européen pour un retour à la production et une réouverture des activités de tourisme basés sur le risque (ports de plaisance, location de bateaux...)
    • Permis de retour dans les eaux nationales des bateaux hors UE afin d'anticiper la saison
  • A moyen et long terme :
    • Campagne de promotion public/privé avec le soutien de l'UE pour la saison 2020/2021 insistant sur la location, les ports de plaisance et les sports nautiques
    • Soutien de l'UE aux activités de promotion (salon BtoB et BtoC)

Attention aux problématiques de livraison de bateaux

De leur côté, un groupe de plusieurs députés européens a écrit au commissaire européen Thierry Breton pour l'alerter des difficultés de livraison des bateaux de plaisance en Europe. Certains pays ont rendu obligatoire la livraison par camion. Les élus appellent à laisser aux fabricants le choix du mode de transport en autorisant le convoyage maritime ou le retrait par le client.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...