Le multicoque, pas qu'une affaire de gros chantiers

Ovnicat 48 du chantier Alubat

Parallèlement aux gros volumes de catamarans destinés à la location , une offre très diversifiée existe dans les petits chantiers. Deuxième volet de notre dossier sur les annonces industrielles et marketing faites au Cannes Yachting Festival.

Neel, 3 coques et deux bâtiments

Neel Trimarans, seul sur son créneau du trimaran de croisière, continue son développement rapide. Le chantier rochelais a annoncé la création d'un deuxième batiment qui doublera sa surface de production. Le nouveau Neel 51 sort désormais au rythme d'un tous les deux mois. (A lire Neel 51, la famille du trimaran de croisière s'élargit)

Neel 51

Gunboat Catamarans touche sa cible

Face aux catamarans grand public, plusieurs chantiers de taille moyenne occupent des niches du marché. Le groupe Grand Large Yachting, positionné avec sa marque Outremer sur le catamaran performant, a diversifié son portefeuille vers le haut de gamme avec le rachat il y a un an de l'américain Gunboat. La construction des premiers Gunboat est en cours dans la nouvelle usine de la Grande Motte, avec un carnet de commande bien rempli. L'entreprise fait face à des difficultés pour recruter du personnel de production qualifié et s'appuie sur la formation des salariés d'Outremer. (A lire Gunboat, une usine française pour les catamarans ex-américains)

Gunboat 68

Privilège Marine relancé

Acteur historique du catamaran lancé par Philippe Jeantot, Privilège Marine affrontait des difficultés financières importantes. Depuis sa reprise à l'été 2017 par le groupe Hanse, il peut désormais se consacrer à son développement. Comme l'explique Gilles Wagner, président de Privilège Marine, à BoatIndustry : " On est redevenu un chantier comme tout le monde qui réfléchit à sa gamme pas seulement à comment financer le jour d'après." (A lire Le propriétaire de Hanse Yachts AG prend le contrôle de Privilège Marine)

Un Ovni à 2 coques

Alors que multicoque rime généralement avec fibre de verre ou de carbone, l'Ovnicat, catamaran en aluminium présenté par Alubat, devrait voir le jour rapidement. Christian Picard, dirigeant du chantier, le confirme à BoatIndustry. "Plusieurs clients sont prêts à signer. Nous finalisons les budgets."

Sunreef, le luxe se porte bien

Du côté du luxe, Sunreef Yachts a doublé son chiffre d'affaires et se fixe l'objectif des 100 M€ d'ici 4 ans. Avec 18 bateaux en 2016-2017, le chantier polonais a inscrit le catamaran dans l'univers du yacht.

Un marché foisonnant

D'autres chantiers, plus discrets, étaient présents à Cannes, à flot, comme EOS, Aventura Catamarans, SolarWave ou le trimaran Rapido et à terre comme le chantier Mc Conaghy dont le catamaran de croisière se fait attendre depuis quelques mois.

La variété des offres témoignent du dynamisme du secteur du multicoque. L'avenir montrera combien d'acteurs pourront se maintenir sur le secteur.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Marché du multicoque

Les leaders du multicoque se réorganisent