La FIN appelle les exposants du Cannes Yachting Festival 2017 à s'inscrire auprès de Reed Expo

Cannes Yachting Festival

Sur fond d'échec de la médiation, la Fédération des Industries Nautiques appelle les exposants du Cannes Yachting Festival à s'inscrire auprès de Reed Expositions pour l'édition 2017. Pour autant, la procédure judiciaire continue ... et la guerre de communication également.

Une procédure lancée en octobre 2016

Comme nous l'évoquions dans nos colonnes, le différend entre la Fédération des Industries Nautiques et Reed Expositions se poursuit depuis la rupture du contrat les liant pour l'organisation du Nautic et du Cannes Yachting Festival. Pour ce dernier, une procédure judiciaire est en cours depuis octobre 2016.

Dans sa décision du 03 février 2017, le juge des référés, saisi par Reed Expositions, n'a pas jugé nécessaire de prononcer de mesure conservatoire interdisant à la FIN de communiquer sur le Cannes Yachting Festival. La procédure de jugement sur le fond est toujours en cours. La FIN indique accueillir la décision "avec beaucoup de gravité."

La FIN appelle à s’inscrire auprès de Reed Expo

Paradoxalement et contrairement à la ligne annoncée début janvier, même si la FIN considère sortir victorieuse du jugement des référés, qu'elle estime de bonne augure pour la suite, elle appelle les exposants à s’inscrire auprès de Reed Expositions pour l'édition 2017 du salon nautique cannois. Elle estime, dans un courrier adressé aux exposants, qu'il s'agit de la meilleure décision pour la filière nautique. "La Fédération des Industries Nautiques a toujours su, notamment avec les autres fédérations européennes, faire prévaloir l'intérêt général, au-delà des intérêts nationaux dont chacun a la charge. La rupture avec l'organisateur de ses salons ne doit pas entacher cette histoire. Nous ne supportons pas non plus aujourd'hui que vous soyez l'otage d'une bataille juridique. Et, notre responsabilité est de ne pas dégrader la prochaine édition du Yachting Festival.."

Contacté par Boatindustry, Fabien Métayer, président de Nautic Festival et délégué général de la FIN, nous précise également qu'un problème subsistait sur la convention, entre la ville de Cannes et l'organisateur du salon, pour l'utilisation des espaces portuaires.

La FIN rejette sur Reed Expo l'échec de la médiation

Une véritable guerre de communication se poursuit. Reed Expositions affirmait à Boatindustry le 08 février qu'une médiation avait été lancée par la Mairie de Cannes avant la décision du juge des référés. Contrairement à cela, la FIN indique dans son communiqué du 10 février, en être à l'origine, au soir du jugement, sollicitant pour cela l'aide des autorités locales.

"En tant que propriétaire du salon, la FIN a sollicité l’aide active du maire de Cannes et du Président de la CCI pour ramener Reed à adopter une position raisonnable " précise Yves Lyon-Caen, Président de la FIN. La proposition de la FIN consistait selon ses dires à "réactiver le contrat avec Reed pour préserver l’édition 2017 et sauvegarder les intérêts de l’industrie nautique et des exposants." Reed assurait les aspects techniques et la FIN se posait comme "le garant des intérêts des exposants."

Là encore, les versions divergent, la FIN rejetant sur Reed la responsabilité de l'annulation de la réunion de conciliation prévue à la Mairie de Cannes le 08 février 2017. Ce dernier affirmait lui que l'absence du président de la FIN avait motivé la ville de Cannes à repousser la réunion. M. Lyon-Caen réfute l'accusation et estime que "ce prétexte ne doit pas dissimuler le vrai motif de Reed, qui est le refus de reconnaître son échec judiciaire et d’en accepter les conséquences. C’est à la FIN qu’il appartient de décider qui la représente, et non à Reed. "

La FIN dénonce un coup de force

La FIN regrette dans son communiqué que la Mairie de Cannes consente passivement au coup de force de Reed. Elle s'inquiète également de la mise sous influence du salon, livré à une filiale d'un groupe financier étranger auprès duquel elle n'assure plus la défense des intérêts de la filière nautique.

Des nouvelles actions à venir

La FIN tiendra un conseil exceptionnel le lundi 13 février pour envisager les initiatives possibles face à Reed.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Litige FIN Vs Reed

La confusion perdure pour l'organisation du Cannes Yachting Festival 2017

Cannes Yachting Festival : la justice administrative déboute la FIN