Cannes Yachting Festival : la justice administrative déboute la FIN

L'Autorité de la Concurrence déboute la FIN pour l'organisation du Cannes Yachting Festival

L'Autorité de la Concurrence a rejeté les demandes de la Fédération des Industries Nautiques dans la procédure qui l'oppose à Reed Expo pour l'organisation du Cannes Yachting Festival. Une décision qui ne clôt toujours pas le conflit, à la veille de l'édition 2017 du salon nautique.

Pas d'atteinte à la concurrence

L'Autorité de la Concurrence, instance administrative, avait été saisie en février 2017 par la Fédération des Industries Nautiques, dans le conflit qui l'oppose à Reed Expo. Une clause, attribuant l'organisation du Cannes Yachting Festival à Reed Expo pour une durée de 20 ans après le terme normal du contrat, est au cœur du litige. Son application donne la gestion du salon nautique cannois à Reed jusqu'en 2041. L'Autorité de la Concurrence vient de la déclarer conforme au droit de la concurrence.

Pas de mesures d'urgence

La plainte de la FIN portait sur un "abus de dépendance économique" et demandait la mise en place de mesures d'urgence. Comme le Tribunal des Référés en février 2017, alors saisi par Reed Expo, l'Autorité de la Concurrence a estimé qu'aucune mesure urgente n'était nécessaire.

Reed revendique une victoire

Dans son communiqué, Reed Expo estime que cette décision est une victoire importante qui voit "la tentative de la FIN de s'accaparer l'organisation du Yachting Festival de Cannes échouer."

Son directeur, Michel Filzi, se projette sur l'édition 2018. "Reed est fière et heureuse de pouvoir continuer à travailler sereinement au développement du Yachting Festival de Cannes au bénéfice des professionnels français et internationaux de la plaisance, de ses partenaires et de l’économie cannoise. Un nouveau projet pour le salon doit voir le jour en 2018 afin de donner satisfaction à ses clients en attente de plus de place. Nous allons pouvoir nous y consacrer pleinement."

Contacté par BoatIndustry, Fabien Métayer, délégué général de la Fédération des Industries Nautiques, indique prendre note de la décision. " On prend acte et on respecte la décision. Nous connaissions les risques d'être déboutés en déposant le recours en février, étant donné l'urgence des mesures demandées. En attendant, la procédure du Tribunal de Grande Instance reste en cours."

Décision sur le fond en 2018

Après l'épuisement des procédures d'urgence, il faudra désormais pour les deux parties, mais également pour les professionnels du nautisme, tous concernés par l'avenir du salon nautique cannois, attendre la décision sur le fond prévue en 2018.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Litige FIN Vs Reed

La FIN appelle les exposants du Cannes Yachting Festival 2017 à s'inscrire auprès de Reed Expo

Extension du Cannes Yachting Festival, la FIN déterre la hache de guerre