CAPITEN, un projet européen pour anticiper le futur du nautisme atlantique

Port de plaisance

Bateaux éco-construits, nouvelles pratiques nautiques, port du futur... 18 partenaires européens s'allient dans le projet CAPITEN pour préparer le nautisme de demain, comme nous l'explique Isabelle Parfitt.

Mobilisation de l'arc Atlantique

Le projet CAPITEN, pour Cluster Atlantique Pour l'Innovation Technologique et Economique dans la filière Nautique, est un initiative européenne regroupant 18 partenaires de 5 pays de l'arc Atlantique, des Canaries jusqu'à l'Ecosse. Piloté par la Région Bretagne, son objectif est de favoriser le développement économique et la création d'emplois au sein de la filière nautique de l'Arc Atlantique. Doté d'un budget de 3 M€, financé à 75% par l'Union Européenne, le projet CAPITEN s'étale sur 3 ans, de 2017 à 2020 . " Il mobilise déjà 50 à 60 personnes chez les différents partenaires et plus, une fois les acteurs économiques impliqués." indique Isabelle Parfitt, coordinatrice au sein de la Région Bretagne.

Régions européennes engagées dans le projet CAPITEN

4 volets du nautisme

CAPITEN traite du nautisme dans tous ses aspects. 4 grands axes ont été déterminés :

  • Les pratiques nautiques innovantes
  • L'éco-conception, l'éco-construction et la déconstruction des bateaux
  • Les itinéraires de cabotage sur la façade atlantique
  • L'accueil des plaisanciers

L'Atlantic Beach Tour viendra compléter le dispositif pour présenter les avancées au public.

Soutenir une industrie nautique durable

Dans son volet industriel, le projet CAPITEN, piloté par la CCI de La Rochelle, prévoit de lancer dans un premier temps un état des lieux des bonnes pratiques environnementales dans la fabrication et la déconstruction des bateaux de plaisance. Un appel à manifestation d'intérêt permettra ensuite de sélectionner 3 projets d'éco-conception nautique, portés par des architectes navals et des étudiants. CAPITEN financera la construction du prototype du meilleur de ces 3 projets.

"Sur ce volet, la région Bretagne oeuvrera à informer et démarcher les industriels à travers notamment l'organisation de séminaire BtoB. En travaillant à une échelle européenne cela permet pour les territoires impliqués de voir et de s'inspirer ce qui se passe ailleurs dans l'arc atlantique." précise Isabelle Parfitt.

Améliorer l'accueil des plaisanciers

En développant des itinéraires de petit et grand cabotage, de l'Ecosse au Portugal, CAPITEN entend valoriser les sites d'intérêt des divers plans d'eau. Il souhaite ainsi attirer de nouvelles clientèles, du plaisancier individuel, jusqu'au client de tour opérateur navigant en flottille.

Le projet sur les ports de plaisance vise à améliorer les services, mais aussi à toucher le touriste qui flâne sur les pontons sans pratiquer le nautisme.

Nouveaux pratiquants

Comme c'est le cas de beaucoup d'institutions, CAPITEN se penche également sur les nouvelles pratiques nautiques. Le volet produits innovants, piloté par Nautisme en Bretagne, vise à attirer de nouveaux pratiquants des loisirs nautiques.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...